Archives pour la catégorie Randos

UNE SEMAINE A NOCITO – SIERRA DE GUARA

La Sierra de Guara est située au nord-est de Huesca à environ 2 heures de la frontière française (Somport ou Portalet). Le massif très sauvage est classé parc naturel et possède de nombreux torrents, ravins, gorges, canyons et vasques où l’on peut se baigner. Le point culminant est le Tozal de Guara : 2078 m.

Le village de Nocito. Au fond le Tozal de Guara

Le village de Nocito. Au fond le Tozal de Guara

Nous avons choisi de visiter la partie située juste au nord de ce point culminant en fixant notre camp de base au camping du village de Nocito (29 hab. en hiver). L’accès est difficile après avoir quitté l’axe N330 peu après Sabinanigo. Il vaut mieux être muni d’une bonne carte pour s’y rendre. Autant dire qu’on n’a pas envie d’emprunter la voiture pendant la durée du séjour.
Le lieu, qui paraît étrange et perdu en arrivant, se laisse apprivoiser peu à peu par les randonneurs. Au bout de quelques jours, il devient familier et charmant. Une très riche expérience et un beau dépaysement !

La route d'accès au village de Nocito

La route d’accès au village de Nocito

Pratique :
Camping : Valle de Nocito
Camino de la Pillera
22193 Nocito _ Huesca – Aragon
Le camping est spacieux et le village comporte 3 hôtels et restaurants en été. Une alimentation permet d’acheter les denrées de première nécessité. Elle est bien achalandée pour les vins, charcuteries et fromages. On y trouve également une carte permettant d’organiser ses randonnées.

Randonnées

Parmi les randonnées variées que l’on peut trouver en partant du village, en voici trois. Elles sont numérotées et surlignées sur la carte jointe. Les temps indiqués correspondent à une marche tranquille de niveau familial ou senior.

Trois randonnées à partir du village

Trois randonnées à partir du village

1- Boucle de San Urbez

2h30 maxi. Facile pour démarrer. Site de San Urbez
Partir face à l’alimentation sur un sentier plein est. On débouche sur la route après une heure. Revenir vers la gauche et monter à San Urbez : église du XII visitable l’après-midi seulement et ensemble de gîtes. Très belle vue sur le Guara. Le silence nous enveloppe. Aucun bruit de moteur. Seulement des voix humaines, d’oiseaux et le bruit du vent dans les feuilles. Devant nous, le Tozal de Guara nous domine, puissant et lumineux.
Retour par le GR 1.

Eglise de San Urbez

Eglise de San Urbez

2- Barranco de la Pillera

3h30. Facile, varié et très joli : parcours en bordure du torrent avec vasques nombreuses.
Descendre le sentier qui démarre juste à la sortie pédestre du camping (portillon). Rejoindre la piste et la continuer jusqu’à l’indication « Barranco de la Pillera ». Prendre à gauche et longer le torrent. On va aller jusqu’à la vasque de « Badina d’Estanonera », piscine d’eau verte et cristalline et très froide. Celle-ci est formée par une cascade qui invite le randonneur (courageux) à se baigner. Durée totale de l’aller : 1h30. Revenir soit par le même chemin, soit en en continuant en boucle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Chutes et vasques du torrent de la Pillera

Chutes et vasques du torrent de la Pillera

3- Village abandonné d’Ibirque

5h à 6 h. Dénivelé 350 à 400 m. Eviter en pleine chaleur
Monter la route vers le nord. Prendre un sentier à droite au niveau de l’intersection. Belle vasque peu profonde pour se baigner au bout de 20 mn. Traverser la route et monter vers Ibirque. Beau sentier, paysages variés : rochers, arbres, buis, végétation et vues sur le Tozal de Guarda. On arrive au village au bout de 3 h.
Il est abandonné depuis longtemps et seules des ruines subsistent, couvertes de lierre ou démolies par le temps. On y distingue l’église avec un bout du clocher. C’est émouvant de savoir que des gens y ont vécu, travaillé si loin de tout.
Retour par le GR 16 puis le GR 1. Attention à ne pas se tromper lors des traversées de torrent. Total descente 2h30 environ, dont la dernière partie exposée au soleil. Se munir de beaucoup d’eau.

Les restes de l'église du village d'Ibirque

Les restes de l’église du village d’Ibirque


Paysage lors du retour

Paysage lors du retour

Voici deux autres randonnées en partant du parking faisant face au village de Used (15 mn de Nocito en voiture)

Carte des randonnées 4 et 5

Carte des randonnées 4 et 5

4- Refuge de los Fenales

3h à 3h30 en A/R. Ajouter 45 mn pour la variante retour. Dénivelé : 250 à 300 m
Du parking, monter la piste forestière jusqu’au refuge. Beau site isolé au milieu de prairies, forêts et vue sur le point culminant Tozal de Guara. Il peut accueillir 13 personnes. Une pompe manuelle permet de se ravitailler en eau. (Un sentier permet de monter jusqu’au sommet : + 800m de dénivelé).
Revenir par la même piste. Variante par un sentier à gauche qui descend en direction de Bentué de Nocito et qui reprend sur la droite vers Can de Used.

Le refuge de los Fenales. Au fond le Tozal de Guara

Le refuge de los Fenales. Au fond le Tozal de Guara

5- Traversée Used – Bara

2h15. Dénivelé 150 m en descente. Longueur 7 km. Très beau et facile.
L’idéal est de mettre une voiture au même parking face à Used et une autre à Bara à 6 km.
Monter au village de Used et le dépasser pour trouver le sentier Gr 1 qui part vers la droite en direction de Bara. Le sentier est beau et facile. Alternance de passages en forêt, sur dalles, traversées de torrents. Il longe le Barranco de Cardito avec une belle chute au bout d’une heure 30 environ, avant de rejoindre la route. Le village de Bara, terminus de la route, est installé dans une grande plaine Au sud commence les Gorgas Negras. Eglise romane, maisons typiques en pierres, recouvertes de lauzes. Electrifié depuis 2013 seulement.

L'église de Bara

L’église de Bara

ENTRE LOT ET TRUYERE

Entraygues : Confluent du Lot et de la Truyère, dans l’Aveyron. C’est le lieu de notre rendez-vous annuel pour une randonnée d’une semaine avec nos amis. Les paysages somptueux et variés s’étalent entre 250 m et 800 m d’altitude. L’été est là, aucun frisson, pas même le soir au camping.

Pour compléter cette semaine, nous avons suivi deux fils conducteurs :
Croiser le chemin de Saint Jacques de Compostelle que nous avions découvert au Puy (voir article du printemps) à travers le plateau de l’Aubrac, dans la vallée du Lot et surtout à Conques, point d’orgue de notre voyage.
Remonter aux sources de ces deux belles rivières (massif du Lozère où habite un neveu et sa petite famille)

La Chaze de Peyre (Lozère)
GR65aubrac
aubrac_chaze-de-peyre

Ce petit village situé au coeur du plateau de l’Aubrac se trouve sur le GR 65, chemin du Puy à Saint Jacques.
Le clocher de son église, refait en 1728, présente une curiosité : il est carré au niveau du sol et devient octogonal au niveau de sa flèche (passage de la terre au ciel).

Au cours de nos randonnées, nous découvrons les richesses du patrimoine naturel et historique. Les maisons sont couvertes de lauzes. Les fameuses vaches Aubrac occupent les prairies clôturées par de longs pieux en granit. C’est la saison des foins et la nature sent bon.

Nous campons au Aumont-Aubrac au milieu des pins.
aubrac_aumont_vitrail
Vitrail de l’église d’Aumont-Aubrac
aubrac_vache

 

La Truyère en Lozère
lozere_truyere_tiricols

 

Au fil d’Olt (Lot en occitan) : Des villages magnifiques

Lot_lozère
En Lozère, près de sa source

lot_StCome_villagel
St Côme d’Olt (Aveyron)

lot_Estaing_villagel
Estaing (Aveyron)

lot_entrayes_village
Entraygues (Aveyron)

Conques : Un joyau sur la route de Saint Jacques
Le monastère naquit au VIIIème siècle et abrita une petite communauté de Bénédictins. Deux moines réussirent à voler les reliques de Sainte Foy à Agen et à les transporter à Conques par une « translation furtive ». Ce n’était qu’un « pieux larcin » qui permit à cette petite ville d’attirer par ses miracles de nombreux pèlerins, rejoints au XIème siècle par ceux de Saint Jacques de Compostelle.
Il faut découvrir le village à pied par le GR 6, depuis le village de Montignac. L’ensemble architectural à couper le souffle apparaît alors depuis le belvédère du Bancarel. Devant l’abbatiale, nous sommes imprégnés par la magie et le souffle des lieux.
conques01
Le site de Conques. Homogénéité de l’architecture et variété des matériaux
conques02
Le tympan de l’abbatiale représente le jugement dernier
conques06
conques03
L’abbatiale romane
conques05
Les vitraux en verre translucide de Pierre Soulages (1994)